Données chiffrées des communes

Couffouleux comptait 244 établissements répartis pour 11,81% sur le secteur agricole (avec 32 exploitations), pour 8,3 % sur le secteur industriel, pour 16,1 % sur le secteur de la construction, pour 50,4 % sur le segment commerces et services et pour 13,4 % sur le segment administration publique et enseignements.

Rabastens comptait au dernier recensement 566 établissements répartis pour 10, 1% sur le secteur agricole (avec 78 exploitations), pour 10,6 % sur le secteur industriel, pour 10,6 % sur le secteur de la construction, pour 51,2 % sur le segment commerces et services et pour 17,5 % sur le segment administration publique et enseignements. Un quart de ces établissements seulement sont dirigés par des femmes.

70 % d’entre eux n’ont aucun salarié

10 entreprises ont plus de 40 ans

48,2 % des entreprises ayant répondu à l’audit relatif à la transition mené à l’automne 2017 estiment qu’une monnaie locale complémentaire et citoyenne est une action favorisant la transition.

Sources : Insee, Manageo, INU JF Champollion d’Albi, données 2014-2015 et 2017

Giroussens comptait 211 établissements répartis pour 18 % sur le secteur agricole, pour 10,4 % sur le secteur industriel, pour 10 % sur le secteur de la construction, pour 59,8 % sur le segment commerces et services et pour 11,8 % sur le segment administration publique et enseignements.

Grazac comptait 73 établissements répartis pour 30,1 % sur le secteur agricole, pour 9,6 % sur le secteur industriel, pour 16,4 % sur le secteur de la construction, pour 32,9 % sur le segment commerces et services et pour 11 % sur le segment administration publique et enseignements.

Lisle-sur-Tarn comptait 459 établissements répartis pour 17,2 % sur le secteur agricole, pour 7,6 % sur le secteur industriel, pour 10,2 % sur le secteur de la construction, pour 34,9 % sur le segment commerces et services et pour 12,6 % sur le segment administration publique et enseignements.

Loupiac comptait 32 établissements répartis pour 18,8 % sur le secteur agricole, pour 12,5 % sur le secteur industriel, pour 18,8 % sur le secteur de la construction, pour 32,9 % sur le segment commerces et services et pour 11 % sur le segment administration publique et enseignements.

Sources Insee – SGFIP – Cnaf – Ccmsaa, données recensements 2014 et 2015

Parisot comptait 107 établissements répartis pour 25,2 % sur le secteur agricole, pour 5,6 % sur le secteur industriel, pour 14 % sur le secteur de la construction, pour 45,8 % sur le segment commerces et services et pour 9,3 % sur le segment administration publique et enseignements

Roquemaure comptait 40 établissements répartis pour 17,5 % sur le secteur agricole, pour 20 % sur le secteur industriel, pour 10 % sur le secteur de la construction, pour 40 % sur le segment commerces et services et pour 12,5 % sur le segment administration publique et enseignements.

Saint-Sulpice-La-Pointe comptait 716 établissements répartis pour 2 % sur le secteur agricole, pour 6,8 % sur le secteur industriel, pour 12,2 % sur le secteur de la construction, pour 61,3 % sur le segment commerces et services et pour 17,7 % sur le segment administration publique et enseignements.

Salvagnac comptait 142 établissements répartis pour 16,2 % sur le secteur agricole, pour 7% sur le secteur industriel, pour 13,4 % sur le secteur de la construction, pour 45,1 % sur le segment commerces et services et pour 18,3 % sur le segment administration publique et enseignements.

Sources Insee – SGFIP – Cnaf – Ccmsaa, données recensements 2014 et 2015

Fermer le menu